#Conseils Les 10 erreurs qui vont ruiner votre communiqué

Conseils Les 10 erreurs qui vont ruiner votre CP

Nous avons listé  les 10 erreurs à EVITER ABSOLUMENT sous peine de passer pour un amateur.  Pour vous aider dans la rédaction de votre prochain communiqué de presse,  prenez le temps de bien les lire, vérifier et corriger votre communiqué de presse avant de le diffuser. Vous augmenterez considérablement vos chances d’être lu et d’être crédible auprès des journalistes. Voici une liste de 10 erreurs et pièces récurrents que les journalistes peuvent rencontrer dans les communiqués de presse qu’ils reçoivent.

 

Les 10 erreurs et pièges à éviter dans votre communiqué de presse

Erreur n°1 : Ne pas avoir de titre et de chapô accrocheurs et importants 

Les journalistes reçoivent entre 30 et 500 mails par jour et sont sollicités toute la journée (réunions de rédaction, déplacements en reportage, interviews téléphoniques…). Ils supprimeront directement sans les ouvrir les emaills dont le titre ne semble pas intéressant

Nos conseils : Mettez l’information principale en avant dès le titre et le chapô et ayiez une bonne accroche!

Erreur n°2 : Noyer le message essentiel dans une masse d’informations

Certains communiqués de presse sont tellement denses que l’on ne comprend pas quel est le message essentiel que l’émetteur veut faire passer. Trop vouloir en dire peut finalement nuire à votre document presse.

Nos conseils : Choisissez un angle pour mettre en valeur votre information principale, il sera votre fil conducteur tout au long du communiqué

Erreur n°3 : Ajouter des phrases superflues et précisions inutiles

Dans un texte trop dense, le journaliste ne peut pas rapidement comprendre ni retenir l’information.

Nos conseils : Si votre phrase n’est pas utile à la compréhension de votre information, supprimez la! La règle à respecter : « 1 idée par paragraphe ».

Erreur n°4 : Ne pas préciser clairement qui est l’émetteur du communiqué

Le lecteur doit comprendre qui est à la source des informations contenues dans le communiqué et d’autant plus si vous présentez vos partenaires.

Nos conseils : Mettez votre logo en en-tête du communiqué et spécifiez dans le chapô dès la 1ere phrase, le nom de l’organisation qui communique.

Erreur n°5 : Utiliser trop de jargons techniques, trop d’acronymes… 

Le journaliste n’a pas le temps et ne doit pas avoir besoin de décrypter votre communiqué de presse pour savoir si celui-ci peut l’intéresser.

Nos conseils : Soyez explicite et compréhensible par tout le monde. Faites relire votre communiqué par différentes personnes de votre entourage

Erreur n°6 : Rédiger des tournures de phrases compliquées

Pour une compréhension rapide et facile, vos phrases doivent être faciles à lire.

Nos conseils : Simplifiez au maximum vos tournures de phrases : un sujet, un verbe et un complément

Erreur n°7 : Ecrire des tournures de phrases banales et trop générales

Exemple : “Cette annonce montre combien notre société est attachée à nos clients”.

Nos conseils : Évitez les phrases toutes faites que le journaliste pourrait avoir lue des milliers de fois. Démarquez-vous pour donner envie au journaliste de lire votre communiqué.

Erreur n°8 : Utiliser des mots polysémiques et génériques

Attention aux mots de la langue française qui possèdent plusieurs sens (mots polysémiques) ou englobent des sens généraux (mots génériques).

Nos conseils : Évitez toute ambigüité en trouvant directement le terme le plus approprié et apportez les précisions nécessaires pour aider le lecteur à vous comprendre.

Erreur n°9 : Ecrire un communiqué de plus de 2 pages

Le principal reproche que l’on adresse à la plupart des communiqués de presse concerne leur longueur excessive.

Nos conseils : Soyez synthétique, lorsque le message est passé, le communiqué est fini ! Il faut éviter d’écrire pour écrire.

Erreur n°10 : Faire de la publicité ou de l’auto-promo

Vous vous adressez aux journalistes et non à des clients. Votre objectif est de susciter leur intérêt et l’envie d’écrire sur votre actualité et non pas d’acheter votre produit ou service ! Vous risquez de lasser les journalistes mais également de vous décrédibiliser.

Nos conseils : Evitez les mots superlatifs : « révolutionnaire », « incroyable », « unique », « extrêmement », inédit », … ou tout autre mot à caractère commercial ou donnant un caractère subjectif à la phrase.

 

Pour éviter ces 10 erreurs, prenez le temps de rédiger votre communiqué de presse en revue et faites le relire par plusieurs personnes.

A bientôt pour de nouveaux conseils!

Laisser un commentaire